10 mai 2010

for your love i do it.

Et bizarrement je retrouve ce sentiment que je pensais avoir perdu depuis un moment. Je le contemple, un moment, m'attarde sur ses yeux, sa bouche, son sourire et détourne le regard quand je croise le sien. Sourires en coin, mains trop proches, corps l'un contre l'autre.
Où va-t-on ?
J'ai encore le souvenir de sa peau contre la mienne, de ma main dans son cou, de ses paroles, douces. Des mots qu'on ne m'avait jamais adressés. Des mots que j'aurais repoussés, les bras tendus, en temps normal. Mais là, non. C'étaient ses bras à lui que je voulais, c'était son souffle près de mon oreille que j'attendais. Son souffle qui se faisait court et accéléré, mon souffle qui se mélangeait au sien. Nos deux corps qui s'enlaçaient, ses mains qui parcouraient mon corps, le long de mes cuisses, la courbe de mes hanches, mon dos, ma nuque et mes cheveux.
Qu'est-ce qu'on fait ?
Et voilà que maintenant, après avoir dit non, non on ne devrait pas, on ne sait pas ce que l'on fait, je finis par dire si, reviens, j'ai besoin de toi. Reviens, parce que je crie au manque, parce que j'ai besoin de ta chaleur, de ta bêtise, de ces mots, ces mêmes mots qui m'ont fait du bien l'autre soir.
"Tu es belle tu sais, arrête de dire le contraire. Tu es belle et je t'aime."
Tu m'aimes ? Qui me l'a dit, à part toi ? Quel garçon a osé les murmurer à mon oreille, dans la pénombre d'une chambre, me tenant serrée contre lui ? Aucun. Et maintenant ils trottent dans ma tête, sans relâche. Et cette chanson avec ...

Posté par peace_butnolove à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur for your love i do it.

Nouveau commentaire